Galerie
Galerie

Gournay aux oies

Balade sur la Marne, des îles mortes au barrage de Noisiel, avec un petit détour à la chocolaterie.

Saint-Laurent-Blangy Deuxième Edition 2019

Bien arrivé à 11h sur le bassin de Saint-Laurent-Blangy, ou de Saint-Laurent-de-Blangy en descriptif ou prescriptif (ceux qui ont fait l’aller dans le camion comprendront, ou toujours pas d’ailleurs), à proximité d’Arras on va dire.

On s’installe dans le gite surplombant le bassin, on prend notre petite soupe. Avant de rejoindre les vestiaires, petite blagounette de Mathias qui nous fait croire que les pompes sont en panne pour cette journée, very funny.
Nous embarquons à 13h en bas du bassin, alimenté par la Scarpe. Deux groupes sont formés. Un premier, ceux qui prétendent à la pagaie verte en eau-vive, et le second à la pagaie verte en eau calme. Didier, Armel, Fred, Colas mènent la première troupe. Mathis et Antoine dirigent la seconde.
Nous nous remettons dans le bain, en s’entrainant pour les points précisés sur les fiches pagaie verte. Nous révisons le col du cygne pour la maitrise de la pagaie en mode canoë, requis pour obtenir sa pagaie verte, sensationnel. Après 3h sur l’eau il est temps d’aller faire les courses pour une bonne raclette ! Merci à Lara, Fred et AntoineFi pour avoir ramené leurs magnifiques machines, et merci à ceux qui ont fait le ravitaillement. A noter que pendant l’apéro nous avons pu déguster une excellente bière d’Alsace, la FISCHER DORELEI.
– 21h, tout le monde devant l’élection de Miss France ! No comment.
– 23h, petite douche pour moi avant de m’endormir… ce fut un moment épique, néanmoins cela nous a permis de mieux analyser les gaines techniques du gite. A noter que la vanne principale d’arrivée d’eau se situe au Sous-sol au fond vestiaires des hommes.
Levé à 08h, on engloutit la brioche tressée à la main, et c’est reparti pour 4h (2h30 pour ma part ahah) de descente et le passage des pagaies vertes, sous un beau ciel ensoleillé. Après quelques descentes, on enchaine les stops, les bacs. Certains s’amusent en surfant de longues minutes dans les vagues, d’autres tentent et parfois parviennent à rentrer des bacs saumon.
– 14h, il est temps de ranger les pagaies et de reprendre la route.

Merci aux moniteurs/encadreurs pour leurs nombreux conseils et aide 🙂 un bon week-end !

A la découverte de l’Epte

Compte-rendu de notre descente de l’Epte :
13h00 / Saint-Clair-sur-Epte (95) / Km0 :
Nous, les valeureux kayakistes parisiens, embarquons sans encombre, bravant le vent, ignorant le givre.
L’eau est froide, ça pique, surtout aux doigts en fait.
Guillaume ouvre la marche, Armel et Fred derrière, Mathias et Franck au milieu.

13h20 / Km0,5 :
Premier rapide en vue sous un des nombreux ponts traversant l’Epte et menant d’Ile-de-France en Normandie, les consignes sont très claires !
Restons au centre, a droite du courant, a gauche du contre-courant et à droite de là où il faut pas aller c’est-a-dire a gauche.
Une fois le rapide derrière nous un premier stop s’impose, circulaire, appel, le groupe s’attend, cohésion infaillible, c’est beau, c’est bien.

13h40 / Km5 :
Exercice dans une portion de courant, on applique les leçons apprises à la piscine et lors des précédentes sorties Petit bac et plouf !
Premier bain de la sortie, signé par moi-même, la gite est bonne mais la reprise de courant pourri.
Il y a encore du travail, des reflexes a prendre et a perdre.
Merci à Franck pour le vidage de mon kayak. Ça repars.

14h00 / Km6 :
Un arbre mort s’oppose a notre périple, coupant complètement la rivière. Ça débarque !
La prairie givrée, le bruit du courant, le silence des arbres, la faune apeurée, une bouse écrasée par Lara font partie du paysage.
Les kayaks sautent la clôture composée de fils barbelés et on réembarque 50m plus loin.

14h20 / Km8 :
Deuxième arbre mort sur notre chemin, nous obligeant à redébarqué !
Petit bain de boue improvisé par Laurine. On réembarque !
Certains, dont Christian et GuillaumeW décident de défier la nature et de passer a travers branche et tronc avec succès !

14h40 / Km9 :
On propulse puis on place la pagaie parallèle au kayak pour passer le vannage en se laissant entrainer par le courant entre deux murs dans un passage de deux mètres de large !
Coline lâche sa pagaie et ses moufles a la porte du vannage. Joli reflex !
C’était l’abandon de sa pagaie ou le bain !

15h00 / Km12 :
Deuxième bain, Jérôme a voulu jouer a Tarzan en s’accrochant a une branche et se retrouve a faire des bubulles sous l’eau à la Némo.
Les arbres sont nos ennemis. Le conseil avisé , avant d’embarquer, de Guillaume de ne jamais attraper une branche prend tous son sens. On retiendra la leçon.

15h20 / Fourgues / Km14 :
Nous arrivons à 50m du joli Moulin de Fourgues, pour débarquer une troisième et dernière fois, concluant ce beau périple.
On débarque et on est content. Arrivé à destination !
Toujours le froid, le vent du Nord et parfois une fine pluie, on adore ! Petit café/thé qui fait bien plaisir. On range, on sangle, on se dessape et tous en voiture Simone !

Belle balade hivernale, avec des conditions assez fraiche qui peuvent parfois piquer mais oubliées par le plaisir d’être sur l’eau au milieu de la nature.
Merci aux encadrants/moniteurs pour cette belle découverte de l’Epte ! (Veuillez m’excuser pour les fautes d’orthographe et la concordance des temps) 

SVS2018 – Kayak à la Villette

Cette année encore, le JK’P, sous l’égide du CDCK75, coorganisateur avec le CRIFCK, a répondu présent pour assurer le succès de la partie canoë-kayak de l’édition 2018 de Sentez-Vous Sport.

Ce succès est à partager avec de nombreux autres kayakistes venus d’autres clubs ou comités qui ont apporté leur aide précieuse et appréciée (CDCK92, Sartrouville, Neuilly sur Marne, USMétro, Cachan), prouvant ainsi notre capacité à s’unir et s’entraider entre clubs et kayakistes.

La longueur de la file d’attente du public pour venir s’essayer à notre sport parle d’elle même 😉 Ce succès, c’est grâce à vous (Stéphanie, Nathalie, Pierre-Noel, Fred L, Gérard, Annette, Frédo, Jia, Grégoire, Roxane, Jonathan, Lara, Coline, Béatrice, Fabrizia, Loic L, Giuseppe, Didier (Président du CRIFCK), Solange, Jean, Gaetan, Guillaume W, Antoine FAUCHER, Florian G, Guillaume N, Frédérique O, Franck, Laurent C) qu’il a pu se concrétiser.

Un grand-grand merci donc à chacun de vous ! Un remerciement spéciale également Guillaume N (Vice-Président du CDCK75) et Stéphanie (Vice-Présidente du CRIFCK), sans qui rien de tous ce qui a été réalisé depuis plusieurs mois n’aurait pu avoir lieu.

Et vive le canoë-kayak !!

Balade de décembre

Belle balade sur l’Epte de Saint-Claire-sur-Epte au moulin de Fourges.

Le soleil a fini par percer la brume pour venir nous réchauffer un peu.

La rivière etait bien gonflée, parfait pour une première initiation eau vive avec quelques seuils et quelques branchages.